L'amande en France (n°1)

Cet article est issu d'un ras le bol : consommatrice d'amandes, je ne trouve pas d'amandes d'origine France.

Et pourtant, l'amandier n'est-il pas un arbre emblématique du sud de la France? Comment se fait-il que quelque soit le magasin, bio ou pas, les origines sont 'Californie', 'Turquie', 'Espagne', et même parfois 'UE et non UE' (je me demande toujours dans ce cas-là la raison pour laquelle cette mention est indiquée !) et l'amande française, alors, elle n'existe plus?

Je me suis donc mise à sa recherche. Sur le net dans un premier temps.

Et je trouve de nombreuses informations. La première, la France est le 5ème producteur européen. Me voilà rassurée !

Ma première source, le site internet lesfruitsetlegumesfrais.com, je ne suis donc pas la seule à penser que l'amande est bien française :

'Le fruit de l’amandier, arbre des terres méditerranéennes, fait depuis longtemps partie du quotidien des Français. L’amande se grignote à tout moment de la journée et vous régale de ses bienfaits. Ce petit en-cas se glisse également dans nombre de recettes gourmandes, salées ou sucrées. '

La production française est de 986 tonnes (moyenne 2015-2017) (Corse, 28 %- Provence Alpe Côte d'Azur, 26 % et Rhône-Alpes, 24 %)

La production européenne est de 311 000 tonnes (moyenne 2014-2016), donc en effet la production française ne représente que 31 % (Espagne, environ 50 000 tonnes, la Grêce 14 000 et l'Italie 9 000 t).

Et alors, la production mondiale ? J'avoue que j'avais très peur du chiffre que j'allais découvrir. Et le voilà. La production d'amandes des Etats-unis est estimé à 1.36 millions de tonnes pour 2020 grâce à un printemps doux, soit 80 % de la production mondiale et 1 400 fois plus que la France. Cela explique cela. Nous pourrons revenir également dans un  autre article sur les conséquences environnementales de cette production en Californie. C'est un autre sujet, mais il est d'importance.

Mais alors, pourquoi la Fance produit-elle si peu d'amandes alors qu'elle a tous les atouts pour le faire et qu'elle en consomme 30 000 tonnes par an ? 

Nous importons pour 300 millions d'euros d'amandes par an (3 milliards d'euros pour l'Europe). Les yeux brillent quand j'écris cela, mais est-ce aussi simple?

Pourquoi ne produisons nous pas plus? 

Les premiers freins au développement sont :

- les montants d'investissement nécessaires à la mise en place d'un verger : entre 20 et 25 000 € par hectare (arbres, frais de plantation, irrigation, travail des premières années avant l'entrée en production).

- le manque de maitrise de la conduite du verger car traditionnellement les vergers n'étaient pas conduits de façon optimale.

Mes recherches continuent....

A suivre....

 

Drive fermier aisne janv 2020Contact

Top