I.G.P. 'Rillettes de Tours'

Les rillettes de Tours sont officiellement reconnues en Indication géographique protégée (I.G.P.) depuis la publication au journal officiel de l'Union Européenne le 15 novembre 2013.

Elles sont un produit de charcuterie cuite. Le cahier des charges impose qu'elless oient composées de morceaux de jambon et de filet pour au moins 25 %.

Les rillettes de Tours sont obtenues par une cuisson longue dans de la graisse de porc ou de coche. Au préalable, les morceaux de viande sont découpés de manière assez grossière afin de conserver dans le produit fini de grosses fibres de viande clairement visibles, ainsi que des morceaux. Les viandes peuvent être aromatisées aux vins blancs issus de cépage chenin ou d'eaux de vie de vin.

Leur couleur est homogène allant de blonde dorée à brune dorée. Leur humidité doit être au maximum de 68 % ce qui en fait un produit à texture plus seiche que les autres rillettes.

La totalité de la cuisson se fait à découvert dans une marmite en fonte et à la forme ronde.

La production des rillettes de Tours concerne le département de l'Indre et Loire, et les cantons limitrophes à l'exception de ceux de la Sarthe. C'est le première reconnaissance en IGP pour le département de l'Indre et Loire.

 

Données chiffrées 2012 :

118 tonnes de rillettes de Tours produites

8 éleveurs de porc

1 abattoir

2 ateliers de découpe

9 fabricants.

 

 

source : www.inao.gouv.fr

Région: 
Centre

  

 

 

Top